Pochoirs en papier pour congélateur – Si amusant !

  1. Pate À Sel -
  2. La vie de famille créative -
  3. Pochoirs en papier pour congélateur – Si amusant !

Je suis amoureux. Ou obsédé. Peut-être les deux. Le pochoir en papier pour congélateur est tellement PLAISANT ! Et addictif. Mon amie Sarah et moi avons décidé de voir où était le problème et de sauter la courbe d’apprentissage ensemble la semaine dernière.

Nous avons acheté de la peinture pour tissus, du papier pour congélateur et des couteaux x-acto frais.

Nous nous sommes armés du post de SouleMama sur le pochoir de papier congélateur (En cherchant le lien, je viens de réaliser que j’ai copié le titre de son post dans mon dernier post ! Oups. Peut-être que je m’en suis souvenu dans mon subconscient. Ou peut-être que le pochoir en papier pour congélateur n’est CELA de si bon !)

Nous avons aussi ouvert mon exemplaire deLa famille créative au chapitre d’Amanda à ce sujet.

Tout d’abord, nous avons imprimé des images cool du web que nous voulions pochoir. Un oiseau pour moi, ainsi que quelques dessins de l’adorable photostream flickr de l’oursinmama ; une tour eiffel, un signe de paix, et des crânes et des os croisés pour Sarah. Nous avons découpé les motifs dans du papier congélateur avec des couteaux x-acto, puis repassé le papier congélateur sur nos chemises unies, côté brillant vers le bas (avec un autre morceau de papier congélateur côté brillant vers le haut sous le tissu). Nous avons brossé notre peinture à tissu et avons attendu avec impatience (toute la nuit !) qu’elle sèche pour que nous puissions enlever le papier du congélateur et voir nos nouvelles chemises.

Nous avons huilé et huilé puis chauffé les motifs à l’aide d’un fer à repasser.

J’ai porté ma chemise hier et j’ai attendu la sieste de Maia pour pouvoir tout recommencer. Pas seulement deux modèles pour moi cette fois ! Pas de sirree. J’ai dû couvrir toutes les surfaces planes de l’atelier avec des pochoirs en papier pour le séchage au congélateur.

J’ai décidé d’essayer d’utiliser les images positives et négatives que j’ai découpées dans le papier du congélateur. Et quand je n’avais plus de t-shirts ordinaires pour pochoir, j’ai fait une descente dans ma cachette de tissu à la recherche de restes à pochoir.

Mon studio ressemble à un magasin maintenant !

Sarah, je te promets que j’en ferai plus la prochaine fois que tu viendras !!! Je dois encore pochoirer des chemises pour Harry, Maia, pour des cadeaux, des sacs, des jupes, etc. Qui a besoin de chocolat quand on a un passe-temps comme ça ?!

/* /* ]]> */Cet article contient des liens d’affiliation.

Messages associés

Laisser une réponse Annuler une réponse Annuler une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *