Pourquoi nous n’avons pas besoin de plus d’activités artistiques super amusantes

Why We Don't Need More Super Fun Art ActivitiesWhy We Don't Need More Super Fun Art Activities

Je fais ce qu’il ne faut pas faire.

J’étais ici, dans mon coin de la toile, sautant de haut en bas, agitant les bras et vous parlant de nouveaux projets d’art amusants, les uns après les autres. Parce queI aimer les faire et aimer les partager.

Mais vous n’avez pas besoin d’autres idées de projets artistiques. Heck.I n’ont pas besoin d’autres idées de projets artistiques.

Nous sommes bombardés d’idées artistiques nouvelles et passionnantes de toutes parts – Facebook, Pinterest, blogs, livres, partout.

Le problème n’est pas que nous n’avons pas assez d’idées amusantes pour l’art des enfants.

Le problème, c’est que nous en avons trop.

Trop d’idées et pas assez de temps.

Nous sommes débordés.

Ce n’est pas un problème d’art.

C’est un problème de vie.

C’est un problème de société du 21ème siècle. Un problème de matérialisme. Un problème surprogrammé. Un problème d’école, de travail et d’activités d’enrichissement. Un problème d’ordinateur dans la poche de tout le monde.

Nous avons laissé nos vies devenir si pleines qu’il n’y a plus de temps pour autre chose.

Pas le temps pour la créativité.

La créativité a besoin d’espace pour respirer. Il a besoin d’espace pour juste être. Il a besoin de temps non structuré. L’ennui même.

Un petit jeu de ruisseau après l’école pour accompagner notre goûter….

Une photo postée par Jean Van’t Hul (@jeanvanthul) le 5 octobre 2015 à 12h52 PDT

Il a besoin de temps dans la nature pour observer les changements de saison et jeter des pierres dans le ruisseau.

Il est temps de griffonner. Il est temps d’explorer, de réfléchir et de jouer. Du temps loin de toutes les épaules et des activités structurées.

Comment avons-nous laissé notre emploi du temps être si chargé que nous n’avons pas le temps pour ce qui compte ?

Et quand je dis “on”, je veux dire “je”. Peut-être toi aussi. Je ne sais pas, je ne sais pas. Mais certainement moi.

Entre l’école, les devoirs, la gymnastique, les courses, les fêtes d’anniversaire et le dîner sur la table, on a l’impression qu’il ne reste plus de temps.

Et s’il y en a un, je ne veux pas forcer l’art à entrer dans ce temps. Je veux que les enfants aient un peu de répit.

Scribble Drawings with Watercolor PaintScribble Drawings with Watercolor Paint

Et parfois, une activité artistique discrète aide à fournir cet espace de respiration. On gribouille ensemble pendant qu’on parle de l’école et des amis. Les enfants font un jeu en modelant de l’argile sèche à l’air pour en faire des figurines idiotes. Ou ils dessinent pendant que je lis à haute voix.

Mais la plupart du temps, on passe de l’école à la gymnastique, puis à la maison pour le souper, les devoirs et le coucher, et je me demande où s’est passée la journée ?

Et où est passé mon idéal d’enfance ?

Les jours imprévus du jeu et de la nature, de l’art et de l’expérimentation.

Maia est en CM2 maintenant. C’est ce qui arrive quand les enfants grandissent ? Mais ce n’est pas comme si c’était une ado. Elle vient juste d’avoir 10 ans.

Donc non, nous n’avons pas besoin de nouvelles idées de projets artistiques.

J’ai l’impression que nous avons besoin de reprendre nos vies en main et de faire de la place pour ce qui compte. Pour le temps non structuré, le jeu, la créativité et l’expérimentation.

Mais comment ?

J’ai essayé de dire à ma fille qu’elle n’a pas vraimentavoir de faire tous ses devoirs, mais elle ressent la pression de l’école, de l’enseignant, de ses pairs et d’elle-même de le faire.

Nous ne faisons qu’une seule activité parascolaire et c’est quelque chose que Maia choisirait de faire toute la journée, tous les jours, plutôt que n’importe quoi d’autre dans le monde.

Ce n’est pas comme si je passais la moitié de la journée à cuisiner et à nettoyer. Je suis plus enclin à prendre un poulet rôti ou une pizza pour le souper.

Une partie de moi veut aller vivre dans une cabane dans les bois et sans école, mais je ne veux pas vraiment le faire. Je ne veux pas m’enfuir.

Alors, quelle est la réponse ?

Est Il y a une réponse ?

Ou est-ce que j’ai juste besoin de suivre le courant et de réaliser que c’est une nouvelle saison pour nous ?

Messages associés

Laisser une réponse Annuler une réponse Annuler une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *