Rendre notre studio accueillant pour les tout-petits

JeansPics_11-2010_Pic1220JeansPics_11-2010_Pic1220

J’ai réorganisé notre studio (qui sert aussi de buanderie) plus tôt ce mois-ci pour le rendre plus accueillant pour les tout-petits. L’objectif était de rendre le studio accessible à Daphné et au groupe artistique des tout-petits (surtout en abaissant la table) tout en le rendant sécuritaire pour eux. Je voulais que tout ce qui était à la portée de Daphné soit sûr pour elle, c’est-à-dire qu’il n’y ait rien de pointu, de toxique ou de risque de suffocation. Bien sûr que j’ai l’intention de la superviser quand elle sera là, mais je dois quand même la garder en sécurité.

C’est dans cet esprit que j’ai réorganisé les articles sur les étagères du studio de sorte que le ruban adhésif, les marqueurs, les marqueurs Do-a-Dot, les pinceaux et le papier se trouvent sur l’étagère inférieure que Daphné peut atteindre. La colle à paillettes est aussi là pour le moment puisque Daphne ne sait pas encore comment dévisser les capuchons.

JeansPics_11-2010_Pic0767JeansPics_11-2010_Pic0767

Vous l’avez tous vu venir, n’est-ce pas ? C’est ce que Daphne aime faire avec les objets qu’elle peut atteindre – les jeter par terre.

JeansPics_11-2010_Pic0779JeansPics_11-2010_Pic0779

Au-dessus de l’étagère du bas, il y a quelques étagères que Maia peut atteindre, mais pas Daphné. Ils contiennent des peintures (détrempe et aquarelles) ainsi que des chutes de tissus, des plumes, des ciseaux, des perforatrices, des pastels à l’huile et des ustensiles de peinture (rouleaux, pinceaux en mousse, frottoirs, etc).

JeansPics_11-2010_Pic0771JeansPics_11-2010_Pic0771

En haut, il y a des étagères que moi seul peux atteindre. Ils contiennent des bacs de peinture acrylique, du matériel d’impression (brayer, encre d’imprimerie), un pistolet à colle chaude, etc. ainsi que du papier supplémentaire. Je garde les aquarelles liquides là-haut aussi parce qu’elles peuvent faire beaucoup de dégâts et qu’elles ne sont pas très lavables.

Ok, passons au reste du studio….

JeansPics_11-2010_Pic0541JeansPics_11-2010_Pic0541

Comme je l’ai dit, la table du studio a été abaissée à la hauteur des tout-petits, ce qui signifie que c’est super maintenant pour Daphne et le groupe artistique des tout-petits. Ca veut aussi dire que c’est vraiment trop court pour Maia. Il devenait trop court pour elle avant qu’on l’abaisse et maintenant c’est beaucoup trop court. Elle s’en sert encore, mais elle a l’air plutôt comique quand elle le fait. J’aimerais trouver une deuxième table de studio à sa taille.

JeansPics_11-2010_Pic0591JeansPics_11-2010_Pic0591

Pour l’instant, cependant, j’ai apporté le chevalet dans le studio comme plan de travail alternatif pour Maia. C’est à l’endroit où se trouvait ma table à coudre et j’aime beaucoup la façon dont le studio se sent avec elle.

JeansPics_10-2010_Pic0030JeansPics_10-2010_Pic0030

J’ai mentionné auparavant que nous avons une nouvelle commode dans le studio. Les tiroirs du bas contiennent des choses dans lesquelles je me fiche que Daphne puisse entrer – des boules de coton, des blocs de bois, des nattes à éclaboussures, des fils. Les tiroirs du milieu ont des papiers de différentes sortes et sont accessibles par Maia – papier de construction, papier aquarelle, papier à dessin, papier de soie, livres blancs. Les tiroirs du haut ont quelques choses auxquelles j’aimerais contrôler l’accès, comme les crayons de couleur Pentel, les paillettes et les copeaux de crayon de couleur. De plus, comme vous pouvez le voir, notre mur de séchage d’art est partiellement obstrué par le buffet, ce qui est acceptable pour l’instant, mais ce n’est pas une bonne solution à long terme. (Note : Cette photo a été prise juste avant que la table ne soit abaissée.)

JeansPics_11-2010_Pic1233JeansPics_11-2010_Pic1233

Enfin, notre studio a une porte pour empêcher Daphne d’entrer si nécessaire – si Maia utilise du matériel que je ne veux pas que Daphne entre ou si je ne peux pas être là pour la surveiller.

Quant au reste de la maison, je n’ai fait que déplacer lentement le matériel d’art à mesure que la portée de Daphné s’étendait. Une partie de ce que nous avions l’habitude de garder sur les tables a été déplacée au studio et d’autres que j’ai juste placées plus haut. Tandis que je veux garder certains matériaux à l’écart de Daphné (ciseaux !), je veux qu’elle en utilise d’autres sous surveillance (crayons, marqueurs, craie, peinture). Ce problème d’accessibilité pour les tout-petits sera permanent et continuera évidemment de changer à mesure qu’elle grandira. Il y a des choses que je continuerai de monter plus haut, d’autres que je commencerai à lui laisser pour qu’elle les utilise toute seule.

Messages associés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *